Cross-Country 95-94

    Championnats régionaux 1994 à Brécey

    Echos d'une belle journée

Laurence ecclectique. L'Ornaise Laurence Leboucher a encore fait étalage de tout son talent dimanche matin en rentrant dans le Top ten de la course cadets-féminines et en s'emparant facilement d'un nouveau titre régional. La saison prochaine, elle va continuer à faire preuve d'ecclectisme puisqu'elle compte participer à des épreuves nationales et internationales sur route et de VTT. “ Sur deux roues, tout m'intéresse. Sauf la moto. Pour l'instant.. ”, dit-elle.

13/12/94

1995 LAURENCE

    Palmarès 1995

    14ème de la Coupe du Monde à Madrid
    Vainqueur à Sarlat
    Vainqueur au Markstein
    Vainqueur du GP de Paris
    7èrne aux Championnats de France
    6ème aux Championnats d'Europe
    Vainqueur de la Coupe de France VTT 1995
    27e aux Championnats du Monde en Allemagne, le 24 septembre 95

    Coupe de France VTT:

     Une belle avance

La première des huit manches composant cette compétition se déroulait le 15 mai... Elle empoche non seulement la première place de cette épreuve, mais termine avec cinq minutes d'avance sur la seconde, Sophie Églin "J'ai moi-même été étonnée de cet écart, confie-t-elle, étonnée que cela se passe aussi facilement. Je n'avais pourtant, pas fait un bon départ. J'ai rapidement rattrapé la première. Puis j'ai continué la course seule en tête "
Comme elle l'explique, cette performance est une sorte de révélation : "ça a vraiment été le déclic que j'attendais. Les jambes, j'avais bien vu depuis un moment que je les avais. Mais il restait la tête. Et là, j'ai vraiment pris confiance en moi.
Cinq minutes d'avance qui vont permettre à Laurence Leboucher de gérer avec une certaine sérénité la suite de cette coupe de France. “ C’est vrai que c'est mon grand objectif cette année, et que ces cinq minutes me donnent un bel avantage... “
Est-ce à dire que le VTT prime sur la course sur route ? "Je n'aime pas dire que j'ai une préférence pour l'un ou pour l'autre. Maintenant, il est vrai que le VTT correspond peut-être plus à mon tempérament. Le VTT, c'est comme une épreuve de vérité, on est face à nous même, les résultats ne tiennent qu’à nous. Si on marche, on est devant tandis que la route est plus aléatoire... C'est peut-être pour cette raison que ma spécialité dans le domaine de la course sur route est le contre-la-montre qui a quelque similitude avec les courses VTT. Cela dit, les deux disciplines sont complémentaires quelque part et je continuerai toujours à faire de la route, comme le conseille l'équipe de France d'ailleurs".

05/95

    Alors que la semaine précédente... Laurence Leboucher ( Amicale Cycliste de Damigny) remportait le grand Prix V.T.T. de Paris, avec une bonne minute d'avance sur à peine une heure de course devant les meilleures françaises de la spécialité, ce dimanche 18 juin, c'est une nouvelle victoire en coupe de France que s'octroyait la sociétaire de l'AC Damigny.

    Laurence leboucher était en effet en Alsace où se déroulait la troisième manche de cette coupe. Froid, brouillard, pluie, le temps n'y était pas du tout et pourtant, c'est encore largement en tête que Iaurence Leboucher a terminé cette épreuve“ ça a été très dur c'est ailleurs la plus dure des trois épreuves pour l'instant Par moments, on ne voyait même pas où on allait.. Je suis pourtant partie en tête et j'ai réussi à garder mon avance jusqu'au bout. Je termine avec 30 ou 40 secondes d'avance. Ma tactique ce jour là était de ne pas trop prendre de risques pour conserver mon avantage "

Voilà qui permet à Laurence Leboucher de conserver la tête du classement général... Trois manches, deux gagnées... Voilà qui est bien parti.

Orne Hebdo 22 juin 1995

    COUPE DE FRANCE VTT

    Laurence Leboucher
    officieusement vainqueur

La coupe de France VTT n'est pas encore terminée puisqu'il reste encore deux manches (huit au total), mais la sociétaire de L'AC Damigny est d'ores et déjà assurée de son titre. Ce week-end à Béthune, elle a encore consolidé son avance.

    Ce n'est qu'officieux pour le moment mais rien ne pourra changer le cours des choses. La sociétaire  de l'AC Damigny est d'ores et déjà assurée d'être la future vainqueur de la coupe de France VTT 1995.
    A l'issue de la si sixième manche de cette coupe de France (sur huit au total ), Laurence Leboucher collectionne déjà à quatre victoires.  Avec une solide avance au classement général et vu que l'on ne tient compte que des six meilleurs résultats, tout est déjà joué...
    Elle gagnait en effet le 3 septembre dernier la 5e manche, à la Loge des Gardes, avec trois minutes d'avance sur ses adversaires et notamment Dany Bonnoront et Nathalie Fiat qui prenaient la deuxième et la troisième place...

    Deux nouvelles victoires

    Et elle récidivait ce week-end à. Béthune. "J'étais vraiment bien ce week-end, contrairement à la semaine précédente où je n'avais pas trop les jambes, explique Laurence Leboucher. Si à la Loge des Gardes, je me suis contentée dans un premier temps d'assurer, pour ne prendre mon rythme qu'en fin de parcours, là, j'ai pris la tête dans les cent premiers mètres. La course a été beaucoup plus rapide, le circuit bien roulant... J'ai rapidement pris deux minutes d'avance. Alors j'ai assuré et je finis là encore avec trois minutes. ”

Trois minutes d'avance

    lorsque l'on n'est pas particulièrement en forme, ou lorsque le circuit est boueux et que l'on n'aime pas trop ça, où que l'on revient d'un stage de préparation pour le championnat du monde VTT, dans le Jura, parcours qui ne correspond pas tout à fait à celui qui était à parcourir à Béthunes, nul doute que Laurence Leboucher est en, train de confirmer ses grandes qualités dans cette discipline qui est devenue sa spécialité : le VTT. "Si on m'avait dit en début d'année que je gagnerais la coupe de France VTT, je n'y aurais pas cru.

    “ Tout cela est arrivé plus vite que prévu. "

    Alors on peut se mettre à rêver au championnat du monde auquel doit participer Laurence Leboucher le 24 septembre prochain, en Allemagne. "Tout peut arriver, en effet. Et depuis le championnat d’Europe, je me dis que je n'ai rien à perdre. Ce jour là, il faudra être au meilleur de la forme, car c'est un parcours nerveux, fait de petites montées et descentes.. Alors si. les jambes y sont, il y a, quelque chose à faire. "

08/95

    L. Leboucher, officiellement vainqueur

    C'était officieux déjà depuis quelques semaines grâce à ses excellents résultats obtenus tout au long de la saison, mais cette fois, c'est officiel : Laurence Leboucher, sociétaire de l'AC Damigny, est vainqueur de la coupe de France VTT.
    Ce week-end, sur le tracé sélectif du Roc d'Azur, se déroulait en effet l'ultime manche de cette coupe de France. Laurence Leboucher n'a pas autant brillé qu'à son habitude, s'octroyant une seconde place à l'issue des 56 km de cette épreuve. Elle s’incline en effet au sprint derrière Sophie Hosotte.
    Une seconde place qui ne vient en rien changer le cour des choses. Son titre n'était plus qu'une formalité. Mais on peut dorénavant ouvertement sabrer le champagne. Une bien belle victoire pour la jeune ornaise qui vient confirmer ses qualités dans cette discipline où elle est désormais championne: le VTT.

    Orne Hebdo 18 octobre 1995

    CHAMPIONNAT DU MONDE

    Contre-performance de Laurence Leboucher

    C'est ce dimanche 24 septembre que se disputait le championnat du monde V.T.T. à Kirchzarten (Allemagne), à 80 km de la frontière franco-allemande.
    Sous le maillot de l'équipe de France, Laurence Leboucher (AC Damigny) ne connaissait pas la forme des grands jours..
    Dès le départ en effet, l'Ornaise se trouvait en zone rouge et une méforme physique à ce niveau de la compétition ne pardonne pas : “Je n'ai jamais été dans l'allure, je n'ai lait que m 'accrocher afin de limiter les dégâts ”, déclarait-elle à l'issue de l'épreuve.
    Sur un circuit rendu gras par la pluie des jours précédents, et devant plus de 50.000 personnes, Laurence Leboucher parvenait néanmoins à terminer à la 27e place et seconde Française derrière Sophie Eglin-Hosotte (6e).
    Contre-performance que Laurence tentera d'effacer dès dimanche prochain lors de l'avant dernière manche de Coupe de France “ la Poste ” à Buttiers (77) et de penser dès à présent à une éventuelle sélection pour les J. 0. d'Atlanta 96 où seules deux Françaises seront du voyage pour cette nouvelle discipline olympique qu'est le cross-country V.T.T.

    Orne Hebdo (27/09/95)